Pablo Picasso : résumé du parcours artistique

Pablo Picasso

Pablo Picasso était un créateur extraordinaire de longue durée qui a bouleversé l’art du XXe siècle, son nom seul en dit long. La carrière artistique de Picasso a été l’une des plus prolifiques de toute l’histoire de l’art du XXe siècle. Enfant prodige, artiste vaniteux, sculpteur, potier, il a été impliqué dans quasi tous les grands mouvements qui ont participé à redéfinir la pratique de l’art. Comme sa vie personnelle, son parcours artistique est composé de multiples phases, toutes interrompues par l’incertitude, surmontant finalement les crises qui l’ont poussé à innover. Découvrez le parcours artistique de ce célèbre peintre.

Pablo Picasso : qui est-il ?

Pablo Picasso a vu le jour à Malaga le 25 octobre 1881. C’est le fils du peintre et professeur de dessin Don José Ruiz y Blanco et de Maria Picasso y Lopez. Picasso a peint sa première peinture à l’huile à l’âge de 8 ans. Doué d’un extraordinaire désir de créativité, il touche à tous les courants artistiques du XXe siècle, devenant l’un des maîtres confirmés de l’art moderne. Picasso a traversé les hauts et les bas de sa vie personnelle et d’artiste, traversant 2 périodes figuratives : des bleus sombres et des roses plus doux et paisibles. La picasso periode bleu et rose se reflètent dans ses œuvres.   

Tout au long de son existence, Picasso a cherché à redéfinir la pratique artistique de son époque, dans laquelle pablo picasso periode rose dominaient sa pratique. Il est connu comme le grand inventeur du cubisme. Actuellement, le Musée Picasso est installé dans le Château Grimaldi d’Antibes. Un autre musée dédié à l’artiste est situé dans le 3e arrondissement de Paris, dans un hôtel du Marais.  

1900 : tout a commencé en France

En 1900, Picasso déménage à Paris et passe la majeure partie de sa vie en France, où il connaît un grand succès. Entre 1901-1904, le bleu est la couleur dominante de ses peintures, représentant les thèmes de la mort, du déclin et du dénuement : c’est la « période bleue de picasso« .

À la picasso periode bleue, marquée par la mélancolie, succède la période rose, puis en 1907, il visite la première exposition d’art africain et maritime au Musée de l’Homme à Paris en compagnie avec le peintre Henri Derain. Picasso est choqué lorsqu’il découvre une autre façon de peindre le corps humain, très éloignée des règles traditionnels. C’est à partir de cette découverte qu’est né le tableau qui l’a rendu célèbre, « Les Demoiselles d’Avignon », dans lequel il décompose et sépare les corps déshabillés et les figures humaines. Cette peinture subversive fit scandale et marqua la naissance du cubisme.

1904-1907 : entrée dans la période rose

À partir de 1904, Picasso s’installe en France et travaille dans un atelier à Montmartre : « Bateau-Lavoir ». Picasso eut plusieurs ateliers en France et fréquenta des artistes, des auteurs comme Gertrude Stein et des poètes comme Guillaume Apollinaire. Cette époque fortunée marque le début de pablo picasso periode rose avec ses peintures aux couleurs pastel représentant l’univers des zoos et des cirques (acrobates, clowns, dresseurs et clowns…). Ses acrobates dans des tons pastel doux représentent une période heureuse qui dure deux ans.  

En 1907, il rencontre Georges Braque alors qu’il travaille sur Les Demoiselles d’Avignon. Ils coopèrent en concevant un protocole de peinture authentique pour rendre la réalité tridimensionnelle sur toile : le cubisme. Pourtant, à partir de 1925, Picasso entre dans l’art surréaliste, travaillant de plus en plus sur la sculpture pour créer de nouvelles formes. Il crée de petits objets, des céramiques, des lithographies et d’immenses toiles. Sa grandeur réside dans sa capacité illimitée à innover, surpassant ses contemporains lorsqu’il interagit avec les peintures des maîtres anciens.

La fondation Weiss, un engagement au service de la société
Méditation transcendantale : connaitre son origine et ses pratiques